La ferme horticole

L'école dispose de 4,03 Ha de surface de production pour que les élèves puissent exercer leurs futurs métiers dans toutes les conditions. De la culture bio à la culture hors sol, l’école leur offre la possibilité de découvrir différentes méthodes et différentes variétés pour les préparer au mieux à entrer dans la vie active.

 

 

La floriculture

2400 m² de serres et tunnels permettent aux élèves de participer à la production de nombreuses variétés de fleurs. A la fois support pédagogique pour les techniques de production, la grande diversité d’espèces permet aux élèves d’acquérir de bonnes bases en reconnaissance de végétaux.

L’école dispose aussi d’une serre de collection de 500 m², abritant entre autre une collection d’environ 200 orchidées.

 

 

La pépinière

La pépinière recouvre près de 770 m² de serres et tunnels, 2500 m² de cultures hors sol et 2Ha de pleine terre. Cet espace est un outil idéal pour que les élèves puissent travailler sur des quantités représentatives de ce qu’ils trouveront dans une entreprise : 6000 conteneurs et 25 000 godets de jeunes plants sont produits chaque année ; ainsi que 1000 arbres fruitiers, 1000 rosiers, 500 conifères et 1000 arbres et arbustes.

Depuis quelques années, deux projets phares ont été lancés en lien avec la pépinière : le Patrimoine Horticole Lorrain et les roses patriotiques.

Pour plus de renseignements : http://www.patrimoine-horticole-lorrain.fr/

 

PépinièrePépinièrePépinière

 

Le maraîchage

L’école forme ses élèves à tous les types de productions qu’ils pourront trouver sur le marché du travail. C’est pourquoi on distingue trois types de maraîchage :

  • Le maraîchage conventionnel

L’école dispose d’une serre de 800m² pour pratiquer la culture hors sol, de plus en plus répandue. On y cultive notamment des fraises et des tomates.

  • Le maraîchage raisonné

De nombreuses variétés de légumes sont également produites dans 1300 m² de serres, exclusivement exploitées en maraîchage raisonné, c’est-à-dire en maitrisant les quantités d'intrants utilisées.

  • Le maraîchage bio

Tournée vers une dimension de plus en plus environnementale et répondant également à la demande de plus en plus importante des consommateurs en matière de santé, l’école a fait labelliser en bio 2200 m² de surface dont 380 m² de cultures sous abris.

 

MaraîchageMaraîchageMaraîchage

 

Le verger conservatoire

Suite à la tempête de 1999, un programme de sauvegarde des vergers familiaux a été initié par le Conseil Général des Vosges. Ainsi est né le Verger Conservatoire de Roville-aux-Chênes en juillet 2004.

D’une superficie de 9000 m², c’est un formidable terrain pédagogique pour s’initier à l’arboriculture, à l’histoire des fruitiers et à la préservation du patrimoine local. Le plus bel exemple étant l’abricot « pêche de Nancy », une variété réhabilitée en 2009 en présence de Jean-Pierre Coffe lui-même.

L’éducation au respect de l’environnement et de la biodiversité est au centre des préoccupations de l’utilisation faite de ce verger, au travers d’actions comme les haies bocagères, la gestion différenciée des espaces, le compost, l’absence de traitement phytosanitaire…

En 2016, pour la première fois, les pommes récoltées ont été transformée : 950 L de jus de pomme « made in Roville » ont pu être produits.

Pour plus de renseignements : http://rovilleverger.webnode.fr/

VergerVergerVerger

 

Un laboratoire in vitro

Tous les élèves de Productions Horticoles passent un jour par le laboratoire in vitro situé au Centre de Formation Professionnelle de Girondel. Ce laboratoire donne un accès privilégié à des méthodes de multiplication des végétaux différentes. Différentes productions y sont conduites: de l'expérimentation, des cultures de plantes comme support pédagogique, des cultures en vue de la production (notamment le rosier Roville), ou encore des cultures en vue d'assainissement !

 

Laboratoire in vitroLaboratoire in vitroLaboratoire in vitro